BLOGLOBSTER_DATA

UNE LONGUEUR D’AVANCE GRÂCE AUX CONNAISSANCES EN INTÉGRATION DES DONNÉES.  

RÉUSSIR DANS LA NOUVELLE NORMALITÉ NUMÉRIQUE. 

RÉUSSIR DUNE LONGUEUR D’AVANCE GRÂCE AUX CONNAISSANCES EN INTÉGRATION DES DONNÉES. 

Vu le rôle central que jouent l’automatisation et l’intégration des données pendant la pandémie, le groupe Lobster, éditeur allemand de logiciels standardisés pour l’intégration des données et l’automatisation des processus, a mis à jour son e-book COMPACT GUIDE TO EDI et le met gratuitement à disposition en téléchargement. Il s’agit d’un ouvrage de référence tant pour les professionnels de l’intégration que pour les non-informaticiens. Grâce à des explications simples, le guide aide à faire tomber les barrières dans l’IT et à fournir à toute personne intéressée des connaissances de base sur l’EDI.  

Il est de plus en plus probable que le télétravail et le temps de travail personnalisé perdureront même après la crise sanitaire. D’ailleurs, le monde économique s’y prépare déjà puisque dans une enquête réalisé par McKinsey et menée auprès de 278 entreprises, 30 % d’entre elles ont indiqué vouloir réduire leur espace bureaux.  

L’EDI COMME FACTEUR DE RÉUSSITE.  

Pour maintenir le niveau de productivité même dans des conditions de marché difficiles, il s’est avéré essentiel de permettre aux effectifs d’accéder à distance et en temps réel aux données importantes pour le bon fonctionnement voire la survie d’une entreprise, par exemple aux disponibilités en stock ou aux informations comptables. Cependant, ce n’est que par une plateforme logicielle partagée que les équipes, qu’elles soient en télétravail ou au bureau, peuvent collaborer efficacement. Pour que les données métier circulent sans problème, les systèmes IT doivent donc être interconnectés en interne et en externe. Soit via l’Intégration d’applications au sein d’une même entreprise (Enterprise Application Integration / EAI), soit via l’Échange électronique de données (Electronic Data Interchange / EDI) reliant une entreprise par exemple à ses partenaires, fournisseurs ou sous-traitants externes.   

Les organisations qui avaient investi dans l’automatisation de leurs systèmes informatiques (SI) avant Covid restent clairement avantagées aussi pendant la pandémie. « Dès que l’intégration des données fonctionne sans faille, de la commande à la livraison en passant par la facturation, de nombreuses entreprises pourraient réaliser du chiffre d’affaires voire même générer des bénéfices malgré un contexte économique difficile dû au Covid », explique Steffen Brehme, responsable développement logiciel chez Lobster. Mais bien que les avantages liés à l’EDI et l’EAI soient évidents, de nombreuses entreprises continuent à travailler avec des processus manuels. 

CONVIVIAL GRÂCE AU NO-CODE.  

Une des raisons qui explique cette hésitation est certainement liée au fait que le basculement vers un système EDI conventionnel est un véritable défi : des coûts d’investissement non négligeables pour l’implémentation et la personnalisation du nouveau SI, la formation des personnels ainsi que l’implication de l’équipe IT interne déjà fortement sollicitée par la gestion et la maintenance des systèmes existants. Cependant, ces barrières peuvent être facilement éliminées en choisissant une solution d’intégration de données standardisée, conviviale pouvant être utilisée par des personnels sans connaissances en codage. Avec sa fonction glisser-déposer, ses briques préfabriqués modulaires et ses outils de visualisation par exemple, un tel logiciel dit no-code permet aux entreprises de mieux répartir les lots de travail IT, de reproduire plus rapidement les processus métier clés et de gérer les données à moindre coût. Si par ailleurs une solution no-code est basée cloud, si elle ne doit pas être achetée mais peut aussi s’abonner, le coût d’acquisition et le temps d’installation d’un système EDI / EAI s’avèrent tout à fait intéressants.  

Une autre raison pour un certain scepticisme par rapport à l’intégration de données est le manque d’informations compréhensibles. Certains pensent que l’EDI est – comme l’EDIFACT – un format de données et ne savent pas que c’est beaucoup plus : à savoir un système performant d’échange de données métier avec des partenaires externes et d’intégration de ces données dans l’environnement informatique interne. En outre, d’aucuns croient que la mise en œuvre de l’EDI est compliquée, laborieuse et que son fonctionnement au jour le jour nécessiterait l’intervention d’informaticiens – donc de spécialistes difficiles à trouver sur le marché du travail ou qui coûteraient cher en tant que prestataires externes. Ces hypothèses sont toutefois inexactes, de sorte que le manque de connaissances empêche les entreprises de faire avancer leur stratégie de numérisation, de se concentrer sur leur cœur de métier et de redémarrer après la pandémie.   

REPENSER LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE.  

Convaincue de la valeur inhérente à la transformation numérique, Lobster aborde donc l’intégration des données et l’automatisation des processus avec une toute nouvelle approche. D’abord technologiquement, en traitant les données et les processus comme un tout, mais aussi par rapport à la communication : expliquer l’EDI de manière compréhensible, faire comprendre que l’échange électronique de données n’est pas compliqué, associer les personnels business à la conception d’applications et ouvrir ainsi de nouvelles perspectives. Vers un changement de mentalité qui permet non seulement de réduire les coûts, mais aussi d’améliorer la qualité des données, d’accroître l’efficacité des processus et d’augmenter en fin de compte la réactivité de toute l’entreprise. 

Afin de rendre ce « Just-do-IT » accessible à tous et dissiper les malentendus, Lobster mise sur la vulgarisation des notions de base en EDI et publie son e-book gratuit COMPACT GUIDE TO EDI dans une version actualisée. Pour couvrir les concepts-Clé du numérique, les formats de données, les normes de messages, les protocoles de communication et bien plus encore. Pour fournir aux entreprises intéressées le savoir-faire EDI. Car une chose est sûre : plus la numérisation des données et des processus métier est avancée, mieux on réussira pendant et après la pandémie. 

Via
LOBSTERLOBSTER_DATA
Bouton retour en haut de la page